Soupe de pois cassés et de fèves
POISCASSE1.jpg

La première et dernière fois que j’ai mangé des pois cassés remonte à mes 7 ans ; une purée verdâtre sans goût accompagné d’une côte de porc. Depuis mes 7 ans, je n’ai jamais eu l’occasion et la curiosité d’y goûter de nouveau. J’aime tester les légumes, légumineuses que je n’ai jamais manger avant ou dont je n’ai qu’un vague souvenir. Dès que c’est inconnu, je suis tentée, j’achète. Dans les épiceries bio connues, je tourne en rond. La majorité des légumes est classique: courgettes, choux, brocolis, aubergines, poivrons, poireaux. De temps en temps, ils ont du pourpier mais cela reste assez rare. Je pensais franchement que j’étais cantonnée à ces légumes.

AIL2.jpg

Et puis, il y a 2 mois, j’ai découvert une épicerie de quartier dans le XI ème arrondissement où on trouve une grande diversité de fruits et légumes en provenance directe de petits producteurs. Les propriétaires favorisent le local, la saisonnalité, le frais et le bio le plus possible. Sur les étals, on peut trouver deux à trois variétés d’artichauts, des betteraves jaunes et rouges, du thym en fleur, des asperges sauvages, des mini blettes, des petits pois frais à écosser et des fèves. Je compare un tel endroit à une caverne d’ali baba. L’épicerie est toute petite et c’est très agréable de pouvoir toucher et sentir les fruits et légumes. Au zingam, c’est normal de le faire et j’adore. J’ai souvent envie de tout acheter. Sans exagérer , je repars toujours avec plus que ce que j’avais prévu. Je découvre toujours des légumes que je n’ai jamais goûté auparavant. Niveau rapport qualité-prix, ils sont imbattables. les prix sont bien plus abordables, voir plus bas que ceux pratiqués dans les autres magasins bio et autres supermarchés. C’est en découvrant cette épicerie que je me suis rendue compte que les autres magasins réduisent nos choix de consommation de légumes. Et c’est dommage.

FEVES3.jpg


C’est en faisant mes courses au Zingam que je suis tombée sur les fèves; je ne me souvenais pas en avoir déjà mangé. Juste par curiosité , j’ai acheté une poignée de cosses. Tout en faisant la queue pour payer, mon regard s’est posé sur des pois cassés. J’ai attrapé le paquet sans trop savoir ce que j’en ferais . Arrivée à la maison, je me suis dit que ce serait sympa d’en faire une soupe. Pour qu’elle soit consistante, j’ai ajouté à cette liste minimaliste des pommes de terre. D’habitude, j’adore ajouter de nombreuses épices. Pas cette fois-ci. J’avais juste envie d’une soupe où je pourrai reconnaître le goût et la saveur de chaque ingrédient . J’ai quand même cédé au parfum doux et ligneux des graines de cumin pour rendre ce mariage un plus heureux. C’est d’ailleurs l’épice par excellence pour relever les pois cassés et les pommes de terre. La saveur des graines est bien plus intense que le cumin en poudre, si vous testez cette recette, je vous conseille fortement d’en utiliser.

cumin2.jpg

Idem pour les fèves fraîches, ce n’est pas toujours simple mais leur goût change tout. C’est un peu la cerise sur le gâteau. Cela peut sembler cliché mais elles font la différence, je trouve. Et pour une cuisson rapide, moins de 30 minutes, rien de mieux qu’une cocotte-minute. On obtient une belle soupe onctueuse et d’un beau vert jade.


Recette Soupe de pois cassés et de fèves

Préparation: 40 minutes ( feu moyen)

Nbre: 4 personnes

Ingrédients

  • 200 gr. de pois cassés bio

  • 2 c.à.c de graines de cumin

  • une gousse d’ail frais ( ail nouveau) de préférence

  • 1,5 l d’eau

  • 1 c.à.c et demi de sel

  • huile d’olive bio ( extraite à froid, elle est de bien meilleure qualité)

  • 12 cosses de fèves

  • 2 grosses pommes de terre


  • Pourquoi faire revenir les graines de cumin dans l’huile d’olive? Cela permet de libérer l’intensité de l’arôme du cumin. Les graines doivent crépiter, si elles brûlent, le goût sera amer, à éviter. J’utilise la poudre de cumin en général mais je trouve que les graines aromatisent bien plus que la poudre. Si vous n’en avez pas, utiliser la poudre, ce sera malgré tout bon aussi.




Instructions

  • Ecosser les fèves et enlever le germe. Elles sont très faciles à éplucher. Faire bouillir de l’eau (50 cl d’eau) . Quand l’eau frémit, plonger les fèves. Au bout de 5 minutes, enlever les fèves de l’eau . Passer- les sous l’eau froide. Quand elles sont froides, enlever la peau et réserver les

  • Dans une cocotte-minute, faire rissoler les 2 c.à.c de graines cumin dans de l’huile d’olive ( 6 c.à.s). pendant 40 secondes. elles doivent crépiter et ne surtout pas brûler.

  • Ajouter la gousse d’ail , faire revenir pendant une minute

  • Ajouter les 200 gr.de pois cassés

  • Ajouter 1 l. d’eau . Couvrir la cocotte-minute. Laisser mijoter 15 minutes.

  • Pendant ce temps, couper en petits dés les deux grosses pommes de terre

  • Ajouter les dés et 50 cl.d’eau. Laisser cuire 10 minutes

  • Ajouter les fèves et 1 c.à.c rase et demi de sel

  • Laisser cuire 2 minutes

  • C’est prêt. Vous pouvez ajouter une pincée de paillettes de piment séché

FEVES7.jpg